PUB

La presse régionale de Sédhiou ainsi que le monde enseignant sont en deuil. Le tout premier correspondant de presse à Sédhiou n’est plus. Le doyen Malamine Kamara, journaliste au quotidien Le Soleil et professeur de français de formation, est décédé ce matin à l’hôpital régional à la suite d’une crise cardiaque, rapporte seneweb.

 


Moussa Dramé, président de l’association des journalistes et reporters de Sédhiou (AJRS) témoigne : « Malamine Kamara, depuis les années 70, s’illustre de fort belle manière dans le métier. Il a dirigé nos premiers pas dans le secteur avec rigueur et respect des règles d’éthique et de déontologie. En tant que professeur de français au collège Mapathé Diagne de la commune, il maniait la langue de Molière avec beaucoup d’aisance ».

Pourtant, Malamine Kamara a couvert toute la campagne électorale et a dirigé, vendredi dernier, les auditions des candidats à la députation qui étaient invités par la Cosydep à se prononcer sur leurs et responsabilités à l’égard des populations.,Il sera inhumé cette après-midi à Marsassoum, sa ville natale.

exclusif.net

PUB