PUB

Juste après la proclamation des résultats; la coalition Yewwi Askan Wi s’est fendu d’un communiqué pour alerter l’opinion contre le gonflement des suffrages dans le Nord du pays. Ce, pour tenter de réduire l’écart et augmenter le score sur la proportionnalité.

 


 

La conférence des leaders accuse Macky Sall d’avoir instruit le ministre de l’Intérieur de se débrouiller pour, dit-elle, lui trouver 82 députés, « comptant certainement sur un ralliement programmé pour atteindre les 83 exigés pour obtenir la majorité absolue« .
Selon Ousmane Sonko et Cie, Macky Sall comptent se fabriquer trois députés sur la liste nationale « grâce aux bourrages d’urnes et les pressions de toutes sortes » sur les «  leurs ‘représentants dans les départements de Matam, Podor, Kanel, Ranérou et, ainsi priver YAW d’autant de députés« .


Ils ajoutent que des pressions sont faites sur les commandements de la Police, de la Gendarmerie pour préparer la répression sur le peuple et l’arrestation des leaders.

PUB