PUB

La Commission Nationale de Dialogue des territoires (CNDT) a organisé ce jeudi le lancement du Cycle de dialogue pour renforcer la concertation entre les différents acteurs territoriaux. Une plateforme qui permettra de prévenir les conflits fonciers qui sont récurrents, mais aussi d’encourager l’intercommunalité pour un développement local. Rapporté par le quotidien beuss-bi.


Le temps d’une matinée, les acteurs des collectivités territoriales se sont retrouvés pour échanger à travers des thématiques et des projets de développement inter communaux. Une occasion qui leur a été offerte par la Commission Nationale de Dialogue des territoires (Cndt) qui a
organisé ce jeudi le lancement du Cycle de dialogue pour renforcer la concertation entre les différents acteurs territoriaux. Lors de cette rencontre qui avait pour thème «coopération territoriale et gouvernance foncière en pratique», le Ministre d’Etat Benoît Sambou, par ailleurs Président de la Cndt, et Oumar Guèye, ministre en charge des Collectivités territoriales, ont unanimement reconnu que l’ intercommunalité est une nécessité pour un développement local. Selon eux, «l’intercommunalite est un aspect très important dans la mise en œuvre de la décentralisation».

En effet, le constat est que sur beaucoup de projets qui se mettent en place dans le cadre de l’agro-business, des conflits naissent entre le secteur privé et les acteurs locaux.

PUB