PUB

Il y’a quelques jours , des communiqués et sorties de responsables ont été observés pour démentir une entente politique entre Mansour Sy Jamil et Macky lors d’une audience à Paris en juin. Selon des informations, celle n’étaient finalement qu’une grosse farce.  Le parti Bès Du Ñakk a décidé de soutenir la coalition Benno Bokk Yakaar aux Législatives de ce 31 juillet 2022.

 

 

Aprés avoir publier un communiqué de presse, pour rappeler  sa décision de se retirer de la Coalition Yewwi Askan Wi (YAW), « à la suite des manquements et violations des règles de fonctionnement démocratique par certains leaders de ladite coalition », le leader du Parti Bess Du Niakk, renouvelle son engagement à soutenir le président Macky Sall.
En réalité, c’est l’investiture de son leader, Serigne Mansour Sy Djamil, à une position jugée non éligible sur la liste de Yewwi Askan Wi, qui a conduit ce parti à claquer la porte de cette coalition et à se rallier à Benno Bokk Yaakar qu’elle combattait pourtant il y a quelques semaines encore.

« Nonobstant cela, Bès Dou Ñakk reste ferme sur les fondements de la démocratie et le respect des valeurs universelles de notre société. Bès Dou Ñakk n’est pas dans la mouvance présidentielle, encore moins dans une opposition qui cherche son chemin », lit-on dans le communiqué dudit parti.

PUB