PUB

Pape Mamadou Seck est-il mort ou s’est-il évadé du pavillon spécial de l’hôpital Le Dantec ? En tout cas, son père, Pape Moussa Seck, se dit «inquiet» de la situation de son fils. «Depuis qu’il a été placé en garde à vue, on ne peut plus le voir», rapporte-t-il sur les ondes de iRadio.

 


 

Il poursuit : «On n’avait plus de ses nouvelles jusqu’à ce qu’on apprenne dans la presse qu’il a été transféré au pavillon spécial de l’hôpital Aristide Le Dantec. Je pense qu’il y est resté trois ou quatre jours.»

Samedi dernier, veille de la Tabaski, une terrible nouvelle tombe pour les Seck. «J’ai vu sur les réseaux sociaux que Pape Modou est décédé, rembobine Pape Moussa Seck. On l’a pleuré. Par la suite, vers 17 heures du soir, l’hôpital nous apprend qu’il est vivant et bien portant.»

L’inquiétude laisse place au soulagement. Mais ce sera pour une courte durée. Car, le dimanche, jour de la Tabaski, l’information est sur toutes les bouches : Pape Mamadou Seck s’est évadé du pavillon spécial de Le Dantec.

«On ne sait pas s’il est rentré dans la mer ou est parti dans la brousse se prendre, souffle le père du fugitif. Ce qu’on veut c’est que les gens sachent que tout ce qu’on dit sur Pape Modou est faux.»

Pape Mamadou Seck fait partie des supposés membres de la «Force spéciale» placés sous mandat de dépôt par le juge du deuxième cabinet.

PUB