PUB

L’affaire du trafic des passeports diplomatiques a connu son épilogue avec les verdicts qui sont tombés. Les deux députés Mamadou Biaye et Mamadou Sall vont humer l’air de la liberté avec deux ans d’emprisonnement, dont respectivement, 5 et 6 mois ferme pour «association de malfaiteurs, escroquerie, blanchiment de capitaux, trafic de migrants et faux usage de faux en écritures privées de banque dans un document administratif et en écriture publique authentique

La chance

En effet, on peut dire que les députés trempés dans l’affaire des trafics de passeports diplomatiques, l’ont échappé belle avec la sentence qui est tombée ce jeudi 19 mai 2022. Mamdou Biaye a écopé de deux (2) ans d’emprisonnement dont cinq (5) mois ferme tandis que son collègue parlementaire, Mamadou Sall écope de deux (2) ans dont six mois ferme.

L’autre complice, l’intermédiaire Djadji Condé, est moins chanceux car il reste encore en prison pour un court temps, d’autant qu’il a écopé aussi de deux ans, dont dix mois ferme.

Rappel

Les deux députés ont trempé dans une sombre affaire de passeports diplomatiques, se faisant payer à hauteur de 4 millions FCfa, faisant aussi passer certaines clientes pour leurs épouses et membres de leurs familles.

PUB