PUB

Au cours de ce sommet ordinaire qui a réuni les dirigeants de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, l’organisation intergouvernementale s’est penchée sur la situation du Mali, de la Guinée et du Burkina Faso, dernier pays victime d’un coup de force orchestré par la junte militaire.


 

Mais également, une autre décision, celle du changement à la tête de la présidence en exercice de la Cedeao a été prise. Ainsi, le président de la République de Guinée Bissau a été désigné en remplacement du président Ghanéen, Nana Akufo-Addo en exercice depuis le 7 septembre 2020.

Prenant la parole après sa désignation, Umaru Sissoco Embalò affirme que c’est un grand honneur et une marque de confiance d’être choisi comme le plus jeune dirigeant de la sous-région. Il remercie toutefois ses pairs tout en reconnaissant que les défis qui attendent sont énormes.

PUB