PUB

Elle aura alors servi l’Assemblée nationale jusqu’à son dernier souffle. En effet, Marie-Joséphine Diallo, la secrétaire générale du parlement décédée ce jeudi dans une clinique dakaroise, était en poste la veille de sa disparition. «Elle était encore à son bureau hier (avant-hier, mardi)», a révélé Abdou Mbow dans les colonnes de Les Echos de ce jeudi.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale a rendu un hommage appuyé à celle qui a occupé son poste pendant 26 ans. «Nous prions Dieu de l’accueillir au Paradis. Une dame compétente, dévouée au service de la République, et plus précisément au service de l’Assemblée nationale, s’en est allée», a souligné Abdou Mbow.

PUB