PUB

La Commission nationale de recensement des votes va vers une publication « précipitée » des résultats ce jeudi à 17 heures. Refusant de leur accorder ce que la loi en son l.142 a établi, Déthié Fall, leur mandataire a tenu à alerter l’opinion nationale et internationale que l’inter coalition Yewwi Askan wi Wallu Sénégal n’est nullement engagée par ce qui en sortira…
Déthié Fall comme annoncé hier à leur point de presse, après constat d’irrégularités flagrantes, au nom de l’inter coalition Yewwi Askan wi Wallu Sénégal, a demandé à la commission départementale d’ouvrir les caisses de vote, bureau par bureau de ces 4 départements qui ont été cités, pour avoir une idée précise sur ce qui s’est passé.


« Je tiens à préciser que ce n’est une faveur offerte, mais c’est prévu par la loi en son article L O 142 C’est vérifiable Que dit la loi ? Sur le travail de la Commission, à tout moment, on peut procéder à une ouverture, vérification et faire des observations. C’est pourquoi rien ne justifier que cette commission se précipité pour essayer de livrer les résultats alors que nous devons vérifier ces bizarreries observées dans plusieurs bureaux dans ces départements », a-t-il déclaré.
Selon lui, après vérifications avec leurs mandataires et dans des bureaux de vote, Yewwi a gagné et dans d’autres l’écart entre de leur victoire n’est pas aussi grand qu’ils le prétendent. Mais le président de la Commission nationale de recensement des votes a refusé de satisfaire la demande de l’opposition de vérifier les autres caisses contenant les PV provenant des départements de Kanel, Matam, Ranérou et Podor. Ses raisons avancées d’après Déthié Fall est « cela a déjà été fait hier… ».
Le mandataire de l’inter coalition Yewwi Askan wi Wallu leur a répondu que « la commission n’a aucune raison d’empêcher la vérification des autres PV des quatre départements et dit ne pas comprendre pourquoi elle veut coûte que coûte de publier les résultats provisoires aujourd’hui à 17h et a convoqué la presse, alors que la loi leur donne la possibilité d’aller jusqu’à demain vendredi à minuit.
« Si c’est un travail clair pour des élections incontestées, on ne doit pas interrompre ces vérifications. Quel que soit Alpha, même avec leurs chiffres, ils n’auront pas la majorité, Pourquoi nous tenons à dire à l’opinion que ce qui sera dit dans cette publication précipitée n’engageront en rien l’inter coalition Yewwi Wallu. Parce notre droit a nous été refusé », a-t-il martelé.
« L’autre prétexte farfelu est que cette même commission nous demande nos PV, alors que ce n’est pas sur ça qu’ils vont se baser pour donner les résultats mais sur ce qu’on vérifie actuellement, car c’est la base des chiffres. Donc il ne doit pas y avoir débat. Rien ne les impose à précipiter cette publication à 17 heures. Et ces irrégularités ont été montrées au Président de la Commission », a-t-il ajouté. Zaynab SANGARÈ

PUB