PUB

La vague de manifestation qui a démarré à Ziguinchor, a fini par toucher la Ville de Bignona où, selon des sources concordantes, un jeune âgé de 24 ans est mort. La Manifestation du 17 juin de Yewwi , comme c’était pressenti, a été très chaude avec  des affrontements, mais aussi des morts signalés à Dakar et à Ziguinchor.

 


Pour l’heure, on ignore encore les circonstances de ce drame ; même si d’aucuns l’attribuent aux échauffourées nés des manifestations spontanées qui se sont produites aux environs de 17h au niveau de certains points de Bignona et Tenghory Compliqué et où des jeunes, sortis manifester, ont brûlé des pneus et se sont confrontés par endroits aux Forces de l’ordre. C’est aux environs de 19h que l’annonce du décès du jeune manifestant s’est répandue comme une trainée de poudre.
De quoi plonger la population dans la tristesse et la consternation. Et pourtant, selon nos sources, rien ne laissait présager un tel drame dans la capitale du Fogny où aucun mot d’ordre n’a été donné pour inviter les jeunes à manifester ; et où les populations ont vaqué à leurs occupations durant toute la journée du vendredi. «Même la circulation sur la Rn4 et la Rn5 n’a nullement été perturbée durant tout l’après-midi à Bignona», confie une source.

Pour l’heure, le corps du jeune manifestant, originaire de Diatock et demeurant à Bignona, a été transféré à l’hôpital de Bignona. Rewmi.

PUB