PUB

Le déficit budgétaire est de 959,4 milliards au troisième trimestre contre 1050,9 milliards à la même période en 2021, soit une amélioration de 8,7%, a-t-on appris de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).


« Au terme des trois premiers trimestres de 2022, la gestion budgétaire est ressortie déficitaire de 959,4 milliards contre un déficit de 1050,9 milliards à la même période en 2021, soit une amélioration de 8,7%’’, rapporte la DPEE dans sa Note de conjoncture du 3e trimestre 2022 paru en décembre.

Selon le document consulté par l’APS, ‘’cette situation reflète une hausse de la mobilisation des recettes et des dons budgétaires, combinée à un accroissement soutenu des dépenses’’.

En effet, explique la DPEE, ‘’dans un contexte de poursuite de relance des activités, les ressources mobilisées à fin septembre 2022, estimées à 2514,4 milliards, ont enregistré une augmentation de 25,6%, en glissement annuel’’.

Quant aux dépenses, elles sont évaluées à 3473,7 milliards, enregistrant une hausse de 13,7% comparativement à fin septembre 2021, signale la DPEE. APS.

PUB