PUB

Le préfet de Ziguinchor s’est montré très évasif sur la rebaptisation des rues de la Ville éponyme, alors que c’est lui qui est censé valider la délibération du Conseil municipal présidée par Ousmane Sonko, ce vendredi 13 Mai.



Joint, par téléphone, par SourceA, pour donner son avis sur l’acte posé par le leader du Pastef, El Hadj Madické Dramé lâche : «je me veux prudent sur ce que j’avance ou ce que je fais en rapport avec ce dossier».

Aussi, ajoute l’autorité préfectorale, dans les colonnes du journal «au moment où je vous parle, je ne pense absolument rien de ça. Rapprochez-vous du niveau central, il peut vous renseigner. Il y a un Ministère en charge des Collectivités, il peut vous renseigner sur la procédure. Il assure la tutelle de ses entités».

PUB