PUB

Astou Fall soupçonnée du meurtre de A. D, retrouvé mort égorgé dans un bâtiment en chantier à Sébikotane est passé aux aveux. Elle a avoué son meurtre, avec force détails. Acculée par les enquêteurs, elle a avoué avoir planifié son assassinat.

 


 

« Jai posé le couteau sur son cou, il se débattait mais je n’avais plus le contrôle », dit-elle aux enquêteurs dans des propos repris par Libération. Elle confie avoir tué l’enfant de 5 ans pour « faire mal » à la maman de ce dernier qui lui rendait la vie dure au sein du domicile familial.
Selon un communiqué de la gendarmerie, les premières constatations laissaient clairement indiquer que la mort était suspecte.

Si les opérations de police scientifique et technique menées par les enquêteurs ont conclu à un homicide volontaire, les investigations entreprises ont vite permis l’interpellation d’une personne sur qui pèsent des indices graves et concordants de nature à motiver son inculpation pour assassinat.

La mise en cause sera déféré devant les autorités judiciaires compétentes à la clôture de l’enquête.

PUB