PUB

En conférence de presse hier, le maire Babacar Diop a fait l’état des lieux de la gouvernance municipale de la Ville de Thiès. Un carnage financier avec des centaines de millions voire des milliards Fcfa perdus par la mairie.

Le maire Babacar Diop a commandité un audit de la Ville de Thiès. L’édile a fait face à la presse pour en divulguer les résultats. Le personnel de la Ville de Thiès est passé  de 58 employés permanents en  2019 à 78 en 2020 avec une masse salariale qui tourne autour  de 117 millions Fcfa en 2019 à 187 millions Fcfa avant fin 2020. Entre 2020 2021, le nombre d’employés est passé à 78

Au 31 décembre 2021, il y a eu 116 employés permanents avec une masse salariale de 187 millions à 230 millions Fcfa. Les CDI ont été doublés en deux ans. Alors que pas moins de 20 personnes se tapent tout le boulot, c’est à dire que agents sont payés à ne rien faire. Ainsi le maire a-t-il décidé de ne renouveler aucun contrat pour permettre à la mairie de « souffler. »

Quid de la gestion financière ? A propos des recettes, sur les 3 milliards 33 millions 499 mille 561  Fcfa prévues en 2021, Thiès n’a recouvré que 990 millions  739 mille 643 Fcfa, soit un taux de recouvre de 32%  Un manque à encaisser  de plus 2 milliards  Fcfa.

A propos du fonds Pacasen, la Ville risque de perdre 250 millions Fcfa l’année prochaine parce que l’équipe sortante n’avait pas voté le budget.

La dette de la mairie est évaluée à 783 millions 642 mille 914 Fcfa pour un  budget de 1,8 milliard Fcfa pour la Ville de Thiès.

70 millions Fcfa de carburant en 10 mois

Il y a également une gestion gabegique du carburant. Pour la ligne de carburant, 70 millions ont été utilisés en 10 mois alors qu’il n’y a que 3 véhicules à la mairie.

Dans la foulée, le maire révèle qu’il a renoncé à  l’achat de son véhicule de fonction pour 40 millions Fcfa. « Mon travail ne dépend d’une belle voiture. Et, avec les difficultés que nous vivons, j’ai honte de m’acheter un véhicule de fonction de 40 millions Fcfa.

Sonatel et Cbao paie 500 Fcfa/mois à la mairie pour un espace loué de 1000m2

La Ville a loué à la Sonatel un espace de 1000 m2 pour 6000 Fcfa le m2 soit 500 f par mois. C’est soit 6 millions  Fcfa par an. Alors que la Sonatel devait payer  à la mairie 40.000 Fcfa par mois soit 40 millions Fcfa par an. Ce contrat sera renégocié.

Il en est de même de la Cbao qui occupe un site de 800 m2 au prix de  6000 f le m2 par an soit 500 Fcfa le m2 par mois Ce qui fait que la Cbao paie à la mairie de Thiès 4.800.0000 par an alors qu’elle devait payer au minimum 32 millions par an. Ce contrat sera renégocié, assure le maire Babacar Diop. EMG Automobile qui occupe depuis 2014 un site de 1435 m2 n’a jamais payé 1 Fcfa, alors qu’elle devait verser à la mairie 8 millions 610 mille Fcfa par an. Il doit 68 millions Fcfa à la Ville de Thiès

Le maire est revenu sur l’affaire Mickey Land Mckelen  pour laquelle il a résilié, par un arrêté en date du 3 mars 2022, le bail de la société installée au niveau de la Promenade des Thiéssois.  L’édile de la capitale du rail qualifie de « scandale écologique » Mickey Land qui se trouve au cœur du jardin vert. Dr Babacar Diop motive sa décision pour « manquements graves aux règles d’hygiène, de l’environnement et de sécurité des populations. »  «Nous remettrons le jardin public quel que soit le prix », a-t-il juré.

PUB