PUB

Pour le lancement de sa campagne pour les Législatives du 31 juillet prochain, la grande coalition « Yewwi -Wallu Sénégal » du département de Louga a organisé un rassemblement, hier, dans la capitale du Ndiambour. Les populations attendent beaucoup des futurs parlementaires.

 


 

Le leader de la liste départementale de l’inter-coalition Yewwi-Wallu Sénégal à Louga à Louga, Mansour Sour, souhaite que les Lougatois puissent être représentés à l’Assemblée Nationale par des députés dont le profil leur permettrait de répondre de manière adéquate aux attentes placées en eux. « Nous avons constaté que les députés Lougatois de la législature sortante n’ont pas répondu aux attentes des populations. Nous avons l’opportunité, cette fois-ci, avec l’inter-coalition Yewwi-Wallu Sénégal d’apporter un changement à l’hémicycle, a -t-il dit lors du lancement, à Louga de ladite inter-coalition.

Selon M. Sour, maire de la commune de Ndiagne, le département de Louga « a énormément de défis à relever,  »notamment dans l’Agriculture, la santé, l’immigration et l’emploi. « La zone produit 70% de la production de niébé du pays, mais les agriculteurs ne peuvent pas faire de bons rendements à cause de la mauvaise qualité des intrants agricoles et du sol. Il appartient à l’Etat de les aider. Et c’est le rôle du parlementaire de porter ces revendications à qui de droit », a-t-il dit. Mansour Sour, également ingénieur en aménagement du territoire et gestion urbaine, a évoqué aussi le déficit d’établissements de santé de référence dans le département de Louga. « Nous proposons qu’il y ait au minimum un centre de santé de qualité qui répond aux normes dans chaque arrondissement et des postes de santé dans les communes de Keur Momar Sarr et Ngandé », a-t-il dit.

Mansour Sour, âgé d’une trentaine d’années, compte également, une fois élu, faire de l’emploi et de l’immigration clandestine des questions prioritaires à l’Assemblée nationale. « Je lance un appel aux jeunes pour leur dire qu’ils ont l’opportunité d’accompagner un des leurs pour une rupture à l’Assemblée Nationale. Il n’y aura plus de député à la solde de l’Etat. Nous souhaitons une Assemblée de rupture  », a -t-il déclaré. Mansour Sour précise que l’inter-coalition dont il est militant va participer aux élections sous la bannière de Yewwi Askan Wi « .

L’inter-coalition va poursuivre ses activités de campagne à Mbédiène, avec des visites de proximité et des rencontres avec les populations sur des problèmes auxquels elle compte trouver des solutions. Le département de Louga n’est pas encore dans l’effervescence électorale. En attendant les meetings et autres grands rassemblements, les huit coalitions privilégient les visites de proximité.

 

SIDY THIAM

 

PUB