PUB

La Convergence des jeunesses républicaines de Dakar (Cojer), a fait face à la presse. Et, c’est pour faire de graves accusations de détournement contre le maire de Dakar, Barthélémy Toye Dias. En effet, rapporte Rewmi Quotidien, la Cojer l’accuse d’un virement de crédit nébuleux à hauteur de 2.300.000.000 FCFA.



Il s’agit, disent-ils, de virements à hauteur de 1.500.000.000 FCFA plus une augmentation de la rubrique de la participation diverse et des dépenses diverses 300.000.000 FCFA.

« Ces tentatives de détournement qui n’ont aucun mobile autre que préparer la campagne électorale des prochaines législatives, doivent interpeller le préfet de Dakar sur ces actes nébuleux… »

Poursuivant, la Cojer n’exclut pas s’il persiste dans cette démarche illégale de réclamer sa révocation à la tête de la Ville.

Pour terminer, ils mettent en garde Barthélémy DIAS et compagnie que les Dakarois n’accepteront jamais que leur Mairie soit transformée en recyclage de fainéants, de traîtres et de politiciens véreux encagoulés.

PUB