PUB

Le directeur général de Expert Auto Pape Samba Badiane a été arrêté puis déféré au parquet, hier mardi. Ceci, après de multiples de particuliers et d’entreprises qui auraient versé leur argent sans recevoir leurs voitures.

 


Le Directeur général de Expert Auto est au cœur d’un scandale portant sur 500 millions de Fcfa. En effet, les particuliers et responsables d’entreprises lui réclament leur dû. Un total de 500 millions de francs CF est réclamé par les nombreuses victimes présumées de l’homme d’affaires. Il bénéficie d’un liberté provisoire par contre. La source informe que le juge avait constaté, le 18 février dernier, la faillite de Expert Auto. Par ailleurs, on informe qu’en septembre 2021 déjà, Pape Samba Badiane avait été gardé à vue à la Sureté Urbaine.
Le Patron de Expert Auto, comme l’attendait ses victimes, n’a pas été pendant longtemps inquiété puisqu’il est libéré quelques heures après avoir été déféré au parquet par la Sûreté urbaine (SU). En d’autres termes, il n’a passé, d’après le journal, qu’une journée à la cave du tribunal de Dakar avant de bénéficier d’une liberté provisoire. Parmi ses plaignants, le journal cite la Banque agricole, le directeur général de Blackstone, Ibrahima Niasse, et une certaine Astou Kabo. Libération rapporte que Pape Samba Badiane doit à ce trio, respectivement, 154 861 899 F CFA, 166 678 674 F CFA et 29 000 000 F CFA.

Pour rappel, un scénario similaire s’est déroulé en septembre 2021, rappelle Libération. Arrêté et placé en garde à vue par la SU, suite à plusieurs plaintes, le patron d’Expert Auto sera relâché sans être déféré au parquet. Depuis lors, ses victimes présumées espèrent que justice sera faite. En vain.

PUB