PUB

Face à la recrudescence des agressions et autres assassinats, les populations de Pikine ont organisé, mercredi dernier, un sit-in pour dénoncer l’insécurité qui sévit dans le pays, notamment dans leur localité.

À en croire L’AS, les populations ont profité de ce rassemblement pour réclamer l’érection d’un commissariat central à Pikine et le renforcement en moyens matériels et humains de la police.

D’après Algor Sène, qui avait porté la voix des manifestants lors de ce sit-in encadré par la police, Pikine souhaite également la restauration de la peine de mort pour mettre fin à la récurrence des meurtres

PUB