PUB

Les radars de Leral sont tournés vers la Coalition Bunt -Bi avec comme tête de file Ibrahima Mbow, par ailleurs président de l’Union Citoyenne Bunt-Bi. En effet, de source sûre et vérifiée, il a été décidé au sein de ladite coalition que les places pour la députation seront vendues entre cinq et deux millions F CFA et pour les dernières, ce sera au plus offrant.



« La commission d’investiture a proposé que les candidats de la proportionnelle doivent participer à l’effort de campagne en général et notamment pour aider les candidats des départements. Ainsi du 1er au 5ème, il est proposé une contribution minimale individuelle de 5 millions F CFA. Entre la 6ème place et la 10ème, ce sera 2 millions F CFA. Et pour finir, entre la 11ème et la 15ème place, ce sera au plus offrant car les groupes auront le choix de proposer quelqu’un, mais ce sera à celui va payer plus que l’autre », révèle la source de Leral très au fait du dossier.

Les Femmes et les jeunes en rade

A en croire les informations exclusives de Leral, « la commission propose par ailleurs de mettre les jeunes au devant de la scène, en donnant un quota dans les dix premiers. Il est admis néanmoins le principe que ces jeunes ont besoin du coaching d’aînés expérimentés, ce qui plaide pour un panachage judicieux selon l’âge. En cas de difficulté à choisir entre deux candidats sur un poste, il est conseillé que d’autres critères puissent intervenir. Enfin la commission propose que les candidats puissent être alternés à partir du numéro 16 pour tenir compte de chacun des groupes ».

Ibrahima Mbow, initiateur du projet

« Il est admis que l’engagement matériel des groupes pris individuellement puisse être un facteur qui impose l’ordre de positionnement. Pour conclure, relativement au poste de tête de liste proportionnelle un consensus est sorti sur le nom du professeur MBOW car il incarne la coalition BUNT-BI, est initiateur du projet et le porte à bout de bras.
Compte tenu de l’urgence à finaliser les listes, il est proposé une réunion zoom ce vendredi pour la prise de décision de la conférence des leaders », conclut notre interlocuteur.

PUB