PUB

Alors qu’un préavis de grève a été déposé par AirFrance, la compagnie aérienne EasyJet prévient, elle aussi, d’une potentielle grève lors des fêtes de fin d’année.


Les retrouvailles en famille lors des fêtes de fin d’année pourraient bien être perturbées par un mouvement social au sein du secteur aérien… Les syndicats UNAC et SNGAF de la compagnie aérienne AirFrance ont fait savoir qu’ils avaient déposé un préavis de grève sur la période du 22 décembre 2022 au 2 janvier 2023. La raison ? Un conflit social autour de l’accord collectif des hôtesses de l’air et stewards.

«La négociation est toujours en cours» et «notre objectif est de trouver un nouvel accord», a expliqué la direction. De leur côté, les syndicats avaient déjà rejeté toute «mesure unilatérale» de la part de la direction, dans une lettre publiée au mois de novembre.
UNAC et SNGAF avaient alors précisé : «Se retrouver à la merci d’une direction qui, d’un trait de plume, peut modifier à sa guise tout ce qui touche à notre métier est inacceptable».

Même colère chez Easy Jet! 

Même contestation du côté des hôtesses et stewards de la compagnie low-cost EasyJet. C’est via un communiqué que le SNPNC-FO, Syndicat National du Personnel Navigant Commercial, alerte sur «un risque très important d’arrêt de travail du personnel navigant commercial durant les fêtes de fin d’année, en lien avec les négociations sur les salaires».

PUB