PUB

A peine sortie lors d’une conférence de presse en annonçant la victoire de la coalition Benno Bokk Yakaar dans trente départements, la tête de liste nationale de la majorité est revenu sur ses paroles hier. Face à la presse ,elle aussi, revendique sa victoire avec 83 députés, Aminata Touré a reconnu être allée plus vite alors que les résultats définitifs n’étaient pas encore disponible.

 

 

Alors qu’elle avait annoncé la veille trente départements gagnés par la coalition nationale, la tête de liste nationale de la majorité a rectifié le tir, hier. Lors d’une conférence de presse en réplique à l’opposition qui, elle aussi, revendique sa victoire avec 83 députés, Aminata Touré a reconnu être allée plus vite que la musique à Gondomp et en Afrique du Nord.
La tête de liste de la coalition majoritaire déclare : «Nous le réaffirmons preuves à l’appui que Benno Bokk Yakaar est majoritaire. Dans chaque département que nous avons gagné, nous connaissons le nombre de députés et après il y a le nombre de votants sur l’ensemble du pays que nous allons diviser avec le nombre 53. C’est à partir de ce quotient qu’on saura pour chaque liste le nombre de députés qu’elle aura. Ça fonctionne comme cela depuis qu’on organise des élections dans ce pays» laisse t’elle entendre.

 Pour le respect du système démocratique sénégalais, Benno en appelle à la responsabilité de toute la classe politique afin que les acteurs fassent confiance, comme il est de coutume, aux organes et mécanismes de contrôle et de publication des résultats prévus par la loi. Aminata Touré appelle aussi tous les citoyens à se mobiliser pour «protéger la démocratie sénégalaise contre ces fossoyeurs, en faisant échec à une volonté de placer le pays dans une atmosphère de violence post-électorale». «En ce qui nous concerne, la coalition Benno Bokk Yakaar est confiante de sa victoire, récuse toute possibilité de cohabitation comme déclarée par une certaine opposition et rassure les militants que nous restons majoritaires à l’issue de ce scrutin malgré la très forte poussée de l’opposition», souligne-t-elle. .

Pour se défendre , Mimi Touré informe que Benno a constitué les avocats Me Ousmane Sèye et Me Amadou Sall. «Nous avons un représentant à la Commission de recensement des votes, Me Ousmane Sèye secondé par Me El Hadj Amadou Sall. Ce sont eux qui connaissent les contestations inscrites sur les procès – verbaux», conclut elle.

PUB