PUB

Lamine Ndiaye, âgé de 38 ans, a comparu, hier mercredi, devant le Tribunal de grande instance de Tambacounda, pour s’expliquer sur les circonstances et le mobile de la violence inouïe qu’il a fait subir à sa femme qui est finalement passée de vie à trépas.

Ce, rapporte le quotidien L’Observateur qui donne la triste nouvelle dans sa parution de ce jeudi, alors que la défunte Amy Ndiaye portait une grossesse de 24 semaines. Le drame a eu lieu, le 11 avril dernier, au village de Bountouco, dans la commune de Maka Colibantang.

À l’origine de la brouille qui a eu raison de ce couple vieux de 15 ans, il y a une banale affaire de service demandé par l’époux et que la regrettée dame de 30 ans aurait refusé d’exécuter. Il s’en est alors suivi une dispute qui a éclaté à l’intérieur de la chambre conjugale.

Dans son réquisitoire, le substitut du Procureur a relevé que le prévenu n’avait pas l’intention de donner la mort. Fort de quoi, il a sollicité du tribunal de disqualifier le délit de coups mortels en homicide involontaire, avant de requérir une peine de mois de prison ferme.

PUB