PUB

Au quarter Djibock de Ziguinchor où habite le Sergent Fulbert Sambou porté disparu depuis samedi, c’est le désarroi total. Selon le quotidien L’Observateur, son épouse s’alimente à peine.


« Je vous assure que je me force à manger, mais je n’ai pas d’appétit« , a déclaré l’épouse O. Diatta devant le correspondant de l’Obs.

Thèse de la disparition écartée

Dans un communiqué de la gendarmerie, la thèse de la disparition est évoquée pour informer l’opinion. Toute chose que ne croit pas un des amis de Fulbert Sambou. « Nous sommes des insulaires, nous ne connaissons que la pêche. Il a l’habitude d’aller pêcher sur le même site (Cap Manuel). En octobre, il y était avec ses enfants. J’étais à Dakar avec lui et nous nous étions rendus au même lieu avec son fils aîné pour pêcher. Donc, cette supposée thèse de disparition, je n’y crois pas« , dit-il, écartant la thèse de la noyade.

Corps sans vie

Le corps sans vie d’un des gendarmes disparus a été retrouvé hier, mercredi. Les parents des disparus exigent à l’Etat du Sénégal de faire toute la lumière sur ces mystérieuses disparitions. Ils feront face à la presse ce jeudi.

 

PUB