PUB

La délégation générale au pèlerinage aux lieux saints de l’Islam annonce des sanctions contre l’Agence Conciergerie Voyage, au cœur d’un énorme scandale d’arnaque et d’usurpation, après avoir encaissé l’argent de 49 candidats au Hajj 2022.

 


 

Cette agence ne dispose pas d’agrément, encore moins de quotas pour le pèlerinage, explique le chargé de communication de la délégation au Micro de la RFM : «C’est quelqu’un qui a usurpé, qui a fait un trafic d’influence et qui a arnaqué. Faire voyager des musulmans pour la Umrah n’a rien à voir avec les faire voyager pour le pèlerinage. Parce que les règles qui régissent le pèlerinage à la Mecque ne régissent pas la Umrah. Ce qui peut induire les gens en erreur.»

Abdoul Aziz Mbaye d’avertir : «La délégation va prendre des sanctions. Mais aussi, c’est un problème civil qui oppose cette agence à des Sénégalais qui ont le choix de porter l’affaire devant les tribunaux. »
Notons que selon ces pèlerins arnaqués de sommes allant de 4 à 6 millions FCFA, l’agence Conciergerie Voyage leur a remis de grandes enveloppes contenant de faux documents. Des visas et des billets d’avion fictifs. Selon les informations, ils sont au total 74 candidats désireux de se rendre à la Mecque. Et chacun a versé au moins quatre (4) millions FCFA, à l’agence de Conciergerie Voyage, située à Mermoz.

Dénonçant un abus de confiance, les pèlerins ont envahi les locaux de l’agence de voyage. Ils sont plus d’une vingtaine, des personnes âgées surtout, qui avaient déjà fait leur au-revoir à leur entourage. Selon nos dernières informations, il est venu à l’agence avec son avocat, pour négocier avec les pèlerins le remboursement des millions déjà perçus, le voyage est dorénavant exclu. Rewmi.

PUB