PUB

D’aprés le dernier rapport de l’Institut international de recherche sur la paix (Sipri) basé en Suède, le Maroc a dépensé 5,4 milliards de dollars en armement en 2021, soit plus de 4% de son PIB (4,2%). De son côté, l’Algérie arrive en tête des dépensiers d’Afrique. Le pays dirigé par Abdelmajid Tebboune a dépensé plus de 9 milliards de dollars en 2021.

Au niveau mondial, les États-Unis, la Chine et l’Inde restent les trois pays qui investissent en masse dans les armes. Ils sont suivis de la Grande-Bretagne, la Russie, la France, l’Allemagne, l’Arabie Saoudite, le Japon et la Corée du Sud.

Globalement, l’Afrique reste un mauvais élève en termes d’achats d’engins militaires. Le « continent noir », représente moins de 2% des dépenses mondiales, soit 40 milliards de dollars en 2021.

PUB