PUB

Tel père, tel fils ! Le vieux Karamokho Dansokho et son fils Modou Keïta Dansokho, tous les deux prisonniers, font encore fait parler d’eux à la Maison d’arrêt et de correction de Mbour où ils sont incarcérés.


Que s’est-il passé ? D’après L’Observateur, les deux prisonniers, qui ont passé une bonne partie de leur vie en taule, se sont donné en spectacle pour une affaire de vol de téléphone portable de leur co-détenu, dans l’intimité de leur cellule, la chambre 12.

Tout est parti quand, d’un ton sec, le père a demandé à son fils de rendre le téléphone volé. Se sentant vexé, Modou Keita Dansokho réplique et l’attaque.
Menaçant de se lacérer le corps et proférant des menaces de mort, il s’est aussi violemment attaqué aux gardes pénitentiaires, qui voulaient le séparer de son papa.
C’est dans ces entrefaites qu’il a écrasé le poste téléviseur accroché au mur.
Résultat des courses, il a été conduit au commissariat de police de Mbour pour rébellion et menace de mort.

Face au juge, ce mercredi, le détenu a nié les faits, accusant les matons d’avoir écrasé le poste téléviseur. Il sera édifié sur son sort le 14 juin prochain.

PUB